Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'école d'ingénieur en systèmes avancés et réseaux

"Một, hai, ba " Vietnam!

Publié le 20 octobre 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
19 octobre 2016

Pour la 2ème saison des Cafés de l’International, le premier épisode était consacré au Vietnam ce 19 octobre, avec les témoignages de Benoit et Martin partis cet été en stage interculturel, ainsi que de Sébastien, parti en stage technicien.

Café Vietnam 2

Café Vietnam 2

Vécu interculturel et expérience de stage, le tout assorti de photos : témoignage à trois voix pour un aperçu de ce pays de 90 millions d’habitants. 

Dialectes différents selon les régions, photos de la baie d’Halong (« le plus bel endroit du monde », selon Benoit), rizières, plages de sable blanc, maisons typiques, échelle du pays (« Je suis allé dans une petite ville en montagne, je pensais que c’était petit sur la carte et je me suis rendu compte qu’il y avait 300 000 habitants » s’étonne encore Martin)…
De découvertes en étonnements, dépaysement garanti, à commencer par la température à l’arrivée (« un choc physique »), la tombée précoce de la nuit, mais aussi la plage très peuplée à 4 heures du matin : « on rentrait dormir et eux se levaient et faisaient leur gym sur la plage, il y avait plein de monde ! ».
Côté nourriture, « prévoyez un temps d’adaptation », prévient Sébastien, qui s’est avoué un peu mitigé sur ce point, tout en reconnaissant que le coût des repas y est dérisoire. « Le repas en barquette coûtait 60 centimes d’euro. C’est un rapport de cinq : ce qui coûte 20 euros ici, en coûte 5 là-bas ». Et d’ajouter que tout est négociable.
Des scooters peuvent être loués pour 4 euros la journée, « mais le trafic se fait… à l’instinct », reconnait Martin. Les anecdotes des trois Français sur la circulation font beaucoup rire les trois étudiants vietnamiens présents, surtout lorsqu’ils racontent la façon dont les scooters roulent dans tous les sens… Ce qui ne les a pas empêchés d’emprunter ce moyen de transport malgré tout commode pour se rendre d’un endroit à un autre ou rallier leur lieu de stage.

« Au début, je me sentais comme en vacances, mais très vite, c’est devenu mon quotidien. Le stage, ce n’est pas juste une expérience culturelle, c’est aussi une vraie expérience professionnelle ». Expérience qui a permis à Sébastien d’apprendre le langage Android et de garder des contacts pour la suite. Chacun a ainsi évoqué son stage et ce qu’il a pu développer dans ce cadre, mais aussi les à-côtés.  En côtoyant notamment des expatriés sur place, ils ont pu bénéficier de week-ends organisés par l’Agence universitaire de la Francophonie, très active, mais ils ont aussi bougé par leurs propres moyens, avec les bus de nuit, par exemple, pour aller au Cambodge. La proximité du Vietnam avec d’autres pays est aussi intéressante pour facilement les visiter.

Les trois baroudeurs ont également donné des conseils pratiques concernant notamment le visa  (« demandez un visa pour la durée réelle de votre séjour, pas celle du stage »), le logement (en résidence universitaire, pour une somme modique), et Internet (prendre une carte SIM sur place, la 3G étant disponible partout).

Repartir ? « On a rencontré des gens, ça donne envie de voyager pour des périodes un peu longues ».
Les impressions de Benoit, Martin et Sébastien ont fait des émules parmi leurs auditeurs aussi : sur les onze étudiants présents, dix comptent répondre à l’appel pour un stage au Vietnam.

Alors ? « Một, hai, ba ! »* Partez !

*« Un, deux, trois ! »

 


 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Emmanuelle Gatien

mise à jour le 20 octobre 2016

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus