Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'école d'ingénieur en systèmes avancés et réseaux

Une escale au Canada

Publié le 8 janvier 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
6 janvier 2016

Succès pour le 5e Café de l’International dédié au Canada, qui a mobilisé 17 étudiants et 4 enseignants. Aux commandes, Flavien, fraichement revenu d’un échange à l’Ecole de Technologie Supérieure (ETS) de Montréal.

Flavien Deschaux

Flavien Deschaux

Choix des cours, notation (une moyenne sur 100 au lieu de 20), programme comprenant moins d’heures de cours qu’en France, mais beaucoup de projets (pour  lesquels l’école est d’ailleurs renommée et lauréate de nombreux prix)… Flavien a dressé une présentation très complète de l’ETS, photos à 360° à l’appui. « Les étudiants s’épanouissent avec les projets en clubs », ce qui demande aussi beaucoup de travail personnel, concède Flavien, qui semble cependant y avoir pris goût et parle avec passion des différents sujets sur lesquels il s’est impliqué.
Et côté vie courante ? « C’est un peu plus cher qu’en France, mais moins cher qu’à Paris », reconnait Flavien, qui a donné quelques astuces pour le logement (organisme de colocation, petites annonces avec visites par Skype…), mais aussi des conseils côté transports car il n’est pas resté qu’à Montréal, même si c’est une « ville dynamique où il y a du monde de jour comme de nuit, avec un festival électronique tous les week-ends de 14h à 21h ». Il a ainsi profité des (vastes) alentours, notamment grâce à une association étudiante proposant de faire découvrir les nombreux parcs nationaux : Chutes de Montmorency, Lac Mégantic et autres paysages grandioses du Canada, mais aussi des Etats-Unis tout proches. Et le mode de vie alors ? « J’étais vraiment choqué, ce n’est vraiment pas pareil : les gens sont vraiment gentils, souriants, serviables », s’étonne Flavien, tout en évoquant la richesse des rencontres avec des étudiants de tous horizons. « Montréal est une ville vraiment très agréable, j’aimerais vraiment y retourner pour travailler », conclut-il. Apparemment, le Canada, « c’est l’fun » !
 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Emmanuelle Gatien

mise à jour le 8 janvier 2016

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus