Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'école d'ingénieur en systèmes avancés et réseaux

L'Esisar, nouveau membre de la Conférence des Grandes Écoles

Publié le 16 avril 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué 16 avril 2015

Une reconnaissance de plus ...

Encart-CGE_2015.jpg

Encart-CGE_2015.jpg

L'Esisar fait son entrée à la Conférence des Grandes Écoles !

La Conférence des Grandes Écoles est une association (loi 1901) de grandes écoles d'ingénieurs, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique, toutes reconnues par l'Etat, délivrant un diplôme sanctionnant au moins cinq années d'études après le baccalauréat et conférant le grade de master, ainsi que pour certaines d'entre elles un diplôme national. Elle compte aussi parmi ses membres des entreprises, des associations d'anciens élèves et des organismes.

La CGE, organisme accréditeur de formations pour ses membres (Mastères Spécialisés®, MSc, BADGE) apporte son label de qualité pour garantir l'adéquation des programmes avec les attentes du marché du travail et promouvoir, sous toutes ses formes, tant en France qu'à l'étranger, le développement et le rayonnement des établissements d'enseignement supérieur et de recherche, dans un objectif d'excellence, en liaison avec les pouvoirs publics, les acteurs de l'économie et la société.

L'admission à la CGE se fait sur des critères particulièrement exigeants portant à la fois sur la structure, les modalités de recrutement, les approches pédagogiques et l'accompagnement des étudiants dans les établissements.
Dans un souci d'éthique, la Conférence des Grandes Écoles se fait un devoir de ne pas donner d'information permettant des comparaisons ou des classements de ses écoles membres.

Son rôle :

  • Développer l'information interne, l'entraide et la solidarité entre ses membres
     
  • Promouvoir les écoles, tant sur le plan national, que sur le plan international
     
  • Faire évoluer les formations, développer la recherche
     
  • Effectuer les démarches d'intérêt commun auprès des pouvoirs publics

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Elodie Mauffait

mise à jour le 24 avril 2015

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus