Aller au menu Aller au contenu
L'école d'ingénieur en systèmes avancés et réseaux

> L'école > Actualités

NumericLab : le nouveau plateau a été inauguré à l'Esisar !

Publié le 24 novembre 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué 24 novembre 2016

L'Esisar a inauguré son nouveau plateau NumericLab dédié à la cybersécurité

carrousel-esisar-numericLab.jpg

carrousel-esisar-numericLab.jpg

Dans le cadre de la plateforme Esynov dont le périmètre est consolidé, un plateau numérique, le NumericLab, a été mis en place, financé par le Conseil Départemental de la Drôme et par la Région Auvergne Rhône-Alpes. Ce NumericLab (36 postes en réseau complétés par un système de sécurisation des données) vise à mettre en place une plateforme de formation transverse dédiée aux nouvelles techniques du numérique.

L’objectif étant de rendre les étudiants acteurs de leur formation que ce soit lors des travaux pratiques, des travaux dirigés et des projets industriels. Le plateau sera largement ouvert aux entreprises, pour la formation (stages qualifiants, formations diplômantes) ou pour les accompagner dans leur processus d’innovation.

Ce NumericLab se décompose selon deux axes :

Project Lab
: De l’idée au prototype. Mettre à disposition des entreprises, des étudiants et des clubs une salle équipée de matériels numériques servant à développer des prototypes, encadrer et valoriser les actions participatives et associatives des étudiants.
Training Lab : Interactivité et partage. Donner aux formateurs les moyens de réaliser des travaux pratiques ou dirigés sur machine afin de permettre aux stagiaires et étudiants de visualiser rapidement les exemples du cours, et de manipuler les concepts avec des outils adaptés (logiciels de calcul ou de simulation)

Les thématiques abordées seront prioritairement en lien avec les problématiques de sureté et de sécurité des systèmes :
- tests intrusifs et «offensifs » de systèmes informatiques
- analyse et mise en œuvre d’outils de sécurisation des communications (filtrage, authentification, chiffrement, …)
- étude et réalisation d’architectures réseaux multi-protocolaires basées sur une infrastructure en partie virtualisée
- moyens d’analyse et de supervision des activités malveillantes des systèmes informatiques

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Elodie Mauffait

mise à jour le 29 novembre 2016

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes