Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'école d'ingénieur en systèmes avancés et réseaux

Quand “Tudo Bem” rime avec “stay in time”*

Publié le 21 avril 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
21 avril 2015
Carlos_José redim3.jpg

Carlos_José redim3.jpg


Le 26 mars dernier, une équipe composée de deux étudiants Brésiliens de l’Esisar, Carlos Andrade De Reverbel et José Igor Clementino, était en lice lors de la clôture des Entrepreneuriales. Parcours pédagogique visant à monter un projet virtuel de création d’entreprise en équipe, les Entrepreneuriales mettaient cette année en concurrence une douzaine d’équipes d’étudiants évaluées selon des critères très précis par un jury d’experts. Nos deux Brésiliens y ont présenté leur projet : « Social Bus », aboutissement de cinq mois de réflexion accompagnés de professionnels. 


Carlos et José Igor


A quelle heure passe le bus ?


L’idée de ce joli projet est née du constat à leur arrivée en France : « J’ai passé deux mois à Grenoble à mon arrivée et j’ai vu que les transports fonctionnent très bien en France, relate José Igor. Les temps d’arrêt sont très respectés, alors qu’au Brésil, ce n’est pas comme ça ». Au Brésil en effet, le temps d’attente est en moyenne de trente minutes, selon une étude citée par les deux élèves. Ce délai engendre un surpeuplement des bus et de ce fait, les horaires ne peuvent être respectés. Bien souvent d’ailleurs, les horaires ne sont pas affichés. Carlos et José ont donc eu l’idée qui pourrait tout changer : celle d’une application permettant aux usagers d’obtenir toutes les informations pour prendre le bus à l’heure et sans tracas.

Dénommée « SocialBus », cette application de géolocalisation offre un accès au réseau de bus en temps réel, avec un mapping permettant de savoir quels bus sont déjà passés et une estimation du temps d’attente restant avant les prochains. « SocialBus » offre également des informations sur le parcours des bus et leurs différents arrêts, ainsi qu’une alerte de proximité à l’approche du bus suivant. L’information est en partie collectée grâce au feedback de la communauté des utilisateurs, constituée comme un réseau social. Ainsi désormais, il sera possible aux passagers de savoir que le bus connait un retard et pourquoi.
Autre fonctionnalité de l’application, destinée à une clientèle de commerçants cette fois-ci : offrir une publicité géolocalisée. L’idée est d’insérer le logo du commerçant dans le mapping des bus, permettant ainsi au passager de visualiser et d’estimer la distance de son magasin favori par rapport à son arrêt de bus. Selon le type de forfait publicitaire établi avec le commerçant, celui-ci pourrait aussi offrir des réductions aux passagers dans leurs enseignes, entre autres exemples.

Pour mener à bien ce projet, nos deux étudiants ont réalisé une étude de marché et un plan marketing, ainsi qu’un plan d’action pour développer et implanter leur application. Car le projet, s’il n’a pas été primé, ne restera pas que sur le papier : nos deux entrepreneurs en herbe, 21 et 22 ans, comptent bien le mettre en œuvre grandeur nature au Brésil dès cet été. Ils ont d’ailleurs convaincu le jury qui a approuvé et confirmé la faisabilité du projet. Nous attendons donc avec impatience des nouvelles d’une application d’utilité publique née à l’Esisar et destinée à grandir au Brésil !


* "Tout va bien" en portugais.
* "Être à l’heure" en anglais.

 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Emmanuelle Gatien

mise à jour le 29 avril 2015

Communauté Université Grenoble Alpes