Aller au menu Aller au contenu
L'école d'ingénieur en systèmes avancés et réseaux

> Entreprises > Projets Industriels

PI03 - Machine de serrage et desserrage de goujons - Aide au diagnostic

EDF





Mots-clé

Millésime

1997-1998

Entreprise

EDF

Equipe projet

MARGAN Vincent
POMMIER Jérôme
COQUELET Xavier

Contexte du projet

La M.S.D.G (Machine Serrage Desserrage Goujons) créée par Neypric Framatome Mécanique ( NFM ) en 1989 est une machine mécanique automatisée très complexe gérée par trois automates PB 400 d'April. Cette machine est destinée au serrage et au desserrage des goujons lors de l'ouverture et de la fermeture de cuve des réacteurs nucléaires. Cette machine a un poids total de 50,8 tonnes avec les 58 goujons de 150 Kg chacun.

A l'heure où EDF est confrontée à une concurrence accrue, la disponibilité du parc nucléaire est un facteur déterminant de la compétitivité de l'entreprise. L'optimisation des programmes de maintenance, la qualité de la préparation et de l'exécution, l'anticipation des aléas potentiels concourent à la maîtrise des arrêts de tranche et donc à la réduction des prolongations d'arrêt. Ces actions contribuent, parallèlement à la sûreté, à la maîtrise des coûts et de la dosimètrie. L'utilisation de la MSDG pendant les arrêts de tranche est constamment sur le chemin critique. Sur défaut, une alarme généralisée apparaît sur un écran sans en préciser l'origine. Pour déterminer l'élément à l'origine de l'anomalie, l'intervenant procède à " tâtons ", d'où l'obligation de connaitre parfaitement la machine. Or, le nombre de personnes qui maîtrisent le fonctionnement interne de la machine est de plus en plus réduit. Il est donc nécessaire de disposer d'un outil d'aide au diagnostic permettant à l'utilisateur d'avoir une représentation complète de l'état inteme de la machine et ainsi d'identifier et de localiser plus facilement et plus sûrement l'élément en défaut.

mise à jour le 10 juin 2009

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes