Aller au menu Aller au contenu
L'école d'ingénieur en systèmes avancés et réseaux

> Entreprises > Projets Industriels

PI05 - Développement d’une solution de gestion des alertes maintenances sur réseau faisceaux hertziens

Mots-clé

Supervision, monitoring, maintenance, audit, SNMP, syslog, PHP.

 

Millésime

2011-2012

Entreprise

IMTS

Equipe projet

ROLLAND Alexandre
FREYDIER Bertrand
CROIZARD Mathieu
 

 

 

Présentation de l'entreprise

Le projet industriel n°5 de l'ESISAR, répondra aux besoins de la société International Microwaves Telecom Solution (IMTS), dont les locaux sont basés à Portes-lès-Valence (26).
Depuis 2004, IMTS est le leader français dans l'ingénierie et le déploiement de réseaux de Télécommunications Haut Débit par les faisceaux hertziens ; offrant ainsi des solutions fiables et à coûts modérés pour interconnecter des réseaux informatiques distants de quelques centaines de mètres à plusieurs dizaines de kilomètres. 
La solution proposée se compose de deux ensembles émission-réception devant être à vue l'un de l'autre, et permettant un débit de l'ordre du gigabit.

Contexte du projet

Lors d'une panne distante, l'entreprise n'en est informée que par le client qui constate (ou soupçonne) que l'équipement est défectueux. Une fois l'alerte donnée par le client, le personnel de l'entreprise peut observer la panne via l'interface fournie par l'équipement et une connexion VPN.
Pour améliorer la réactivité de l'entreprise face à une panne et fournir un service de maintenance de qualité supérieure, IMTS souhaite être alertée en temps réel des incidents et accéder aux équipements distants sans déranger le client.

Objectifs


La solution à développer doit permettre de contrôler l'état de tous les équipements client sur une seule interface qui centralise ces informations, permettant alors de devancer l'appel du client. La solution devra également pouvoir envoyer, si demandé, des alertes par mails et/ou SMS dès qu'un équipement client a été diagnostiqué comme « en panne ». L'uniformisation de l'accès pour la maintenance quel que soit le client, ainsi que la génération automatique de rapport (statistiques hebdomadaire/mensuel) font également parti de la solution.

Déroulement du projet

Première phase : développement d'un prototype

  • Rédaction du CDCF, veille technologique (Janvier) : Une première phase du projet fut l'étude de l'existant et la compréhension précise du besoin de l'entreprise, afin de développer un produit de qualité parfaitement adapté.
  • Conception et développement logiciel  (Février-Mars) : La phase de développement fut relativement courte pour permettre la mise en test d'un prototype dans les plus brefs délais.
  • Remise d'un prototype, mise en place de tests à grandeur réel, feedback (Avril) : La phase de tests a permis d'analyser avec l'entreprise les améliorations à effectuer.

Deuxième phase : tests du produit fini

  • Ajout de fonctionnalités, correction de bug, améliorations logicielles (Avril-Mai)
  • Finalisation logiciel, documentation et transfert de compétences. (Juin)
  • Un mois entier est consacré au transfert de compétences et à la réalisation d'une documentation précise et adaptée aux besoins de l'entreprise.
  • Remise du livrable, fin du projet. (Juillet)

Résultats obtenus


La solution se décompose en 2 parties :
  • Une appliance linux installée chez le client et reliée aux équipements supervisés : le Module de Traitement (MT)
  • Un serveur dédié affichant en temps réel l'état du parc des équipements supervisés sur une carte : le Module de Supervision (MS)
Le MT teste l'état de chaque équipement dont il a la charge, intercepte les alarmes éventuellement émises et les envoie au MS (via la connexion Ethernet du client ou une connexion par clé 3G.)
Le MS, quant à lui, traite les alertes reçus, alerte les techniciens par SMS et/ou mail (s'ils en ont fait la demande) et affiche en temps réel l'état du parc sur une carte et génère des rapports synthétiques sur l'activité observée.
Les techniciens peuvent accéder au MS depuis n'importe quel terminal (fixe ou mobile) disposant d'une connexion internet afin de consulter les alertes en cours ou effectuer une intervention à distance sur un équipement défectueux.

Pour plus d'information, projet.industriel@esisar.grenoble-inp.fr

 

mise à jour le 3 avril 2014

Université Grenoble Alpes