Interview des étudiants du projet industriel Conduent

Les élèves ingénieurs travaillent, par équipe de 3, sur des projets industriels innovants pendant 6 mois - au second semestre de la 4ème année. Co-encadrés par un chargé de projet Esisar et un chargé de projet entreprise, l'équipe met en application ses compétences au service du projet de R&D proposé par l'entreprise partenaire. Une expérience professionnelle unique ! 
Pour en savoir plus sur les projets industriels.


Rencontre avec l'équipe du projet Conduent Transportation Solutions



 William CONDO / Nader MAHROUK / Gabriel VIALA


check-esisar Peux-tu présenter l’entreprise ?

 

Gabriel : Conduent Transportation Solutions est une division du groupe Conduent spécialisée dans les solutions de transport intelligentes et de gestion des péages. L'entreprise fournit des technologies et des services innovants pour aider les agences de transport, les gouvernements et les opérateurs à optimiser leurs opérations de transport.

check-esisar Peux-tu décrire le projet ? 


Nader : Notre projet vise à améliorer le fonctionnement des portillons d’accès situées dans les gares en utilisant des techniques avancées de vision par ordinateur. En mettant en œuvre l’apprentissage approfondi, nous développons un système de reconnaissance d'objets capable de reconnaître et de classer automatiquement les objets passant par les portillons. De plus, nous utilisons des techniques de suivi d'objets pour suivre le mouvement de ces objets détectés. En combinant ces avancées technologiques, nous espérons créer une solution innovante qui facilite le contrôle et la surveillance, offrant une expérience plus sûre et plus fluide aux utilisateurs des portillons dans les gares.
 

check-esisar Quelle est sa finalité ?


Will : Ce projet a pour but de remplacer les portillons déjà existants et de l’exporter dans d’autres villes / d’autres pays grâce aux nouvelles solutions apportées.

check-esisar Pourquoi avoir choisi ce projet ? 


Will : Lors de la présentation des projets industriels en décembre, on nous a indiqué que ce projet utiliserait des nouvelles technologies tels que le LIDAR, la collecte et traitement de données, et le traitement du signal. De plus, étant originaire de région parisienne, ce projet avait du sens pour moi et cela m’a donné envie de travailler dessus.


check-esisar Quels ont été les apports des projets industriels dans ta formation d’ingénieur ?


Gabriel : Ce projet apporte une réelle expérience du monde du travail car on est en permanence en contact avec l’entreprise, que ce soit par mail ou au cours de réunions. On apprend également à gérer un projet relativement long et à travailler en groupe. On doit suivre un planning et répartir les tâches efficacement.
 

check-esisar  Comment t’imagines-tu dans 18 mois ? dans 5 ans ?


Nader : À l'avenir, je suis très intéressé de travailler sur des projets de recherche et développement innovants. J'apprécie particulièrement l'idée d'être impliqué dans le projet dès le début et de trouver des solutions innovantes qui mènent à des succès mesurables. Une possibilité intéressante serait de créer ma propre start-up IoT.


check-esisar  Quel sera ton meilleur souvenir de cette aventure ?


Will : Pas de « meilleur » souvenir en particulier, mais j’ai apprécié la satisfaction apportée par chaque avancée dans le projet.
Nader : Mon meilleur souvenir de cette aventure sera sans aucun doute les moments que nous avons passés ensemble en groupe, notamment lors de la phase de collecte de la base de données, prise de milliers de photos. Nous avons passé de bons moments ensemble et rencontré des experts dans ce domaine. Nous avons même eu l'occasion d'assister à des réunions avec des clients et d'autres entreprises. Notre chef de projet a été extrêmement gentil et nous a fait confiance. Tous ces moments et ces rencontres avec ces personnes resteront pour moi de précieux souvenirs.


check-esisar  Quel sera ton pire souvenir ? 


Gabriel : Je ne pense pas voir de pire souvenir à proprement parler, si ce n’est le fait que nous avons dû attendre un moment avant de recevoir le matériel sur lequel nous travaillions et nous n’étions pas sûr d’arriver à un résultat satisfaisant en peu de temps.