Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'école d'ingénieur en systèmes avancés et réseaux

JEUNES AMBASSADEURS : UNE ETUDIANTE DE L'ESISAR FINALISTE DES TROPHEES 2017

Publié le 14 avril 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
14 avril 2017

Le 11 avril dernier a eu lieu la remise des Trophées des Jeunes Ambassadeurs au Musée de Grenoble, en présence de nombreux élus. La Jeune Ambassadrice de l’Esisar, Nouha Dkhili, était parmi les finalistes.

Nouha et son coach, Jean de Cachard

Nouha et son coach, Jean de Cachard

Seize étudiants internationaux de Grenoble INP ont été sélectionnés cette année pour participer au prestigieux programme des Jeunes Ambassadeurs, dont deux étudiantes de l’Esisar, Sirine Khalifa et Nouha Dkhili, sous la houlette de leur coach, M. Jean de Cachard, gérant d’Ixeus Group.
 

Rencontres et diversité

Déployé à Lyon, Saint-Etienne Chambéry, Clermont-Ferrand et Grenoble, le programme régional a réuni cette année 145 Jeunes Ambassadeurs de 42 nationalités différentes et leurs mentors. Chaque étudiant est en effet parrainé par un décideur économique d’Auvergne Rhône-Alpes. Aux côtés de leur coach, les étudiants participent aux grands événements qui ponctuent l’année : visites d’entreprises et découvertes culturelles. Ils participent également aux Trophées annuels, récompensant leur créativité. L’idée est d’élaborer un projet innovant (culturel, scientifique, économique, écologique…) permettant un rapprochement entre la région Auvergne Rhône-Alpes et leur pays d’origine.

Sur 42 dossiers déposés cette année, 14 Jeunes Ambassadeurs ont été désignés comme finalistes par le jury pour leurs projets innovants et audacieux. Parmi eux, Nouha Dkhili, étudiante de l’Ecole nationale d’ingénieurs de Monastir (ENIM – Tunisie), en échange à l’Esisar, grâce au partenariat entre l’ENIM et Grenoble INP –Esisar, dans le cadre du programme Erasmus+ Credit Mobility.
 

Transmission et apports professionnels

Soutenu lors de l’épreuve orale finale, le projet de Nouha consistait en une épreuve combinée associant trois sports, débutant en Tunisie et terminant en France. L’idée ? « Je voudrais donner une autre vision du tourisme en Tunisie, que celle, classique, de la plage. Il y a beaucoup d’autres sites à découvrir en Tunisie », explique Nouha. Son projet comportait ainsi une dimension écotouristique, via des sports tournés vers la nature et a été mûrement réfléchi avec le soutien de Jean de Cachard (qui connait bien la Tunisie, Ixeus Group ayant l’une de ses filiales sur place).
Au fil de cet accompagnement, une belle complicité s’est nouée entre Nouha et son coach. Celui-ci prend son rôle très à cœur, s’impliquant pour lui faire découvrir la culture française et soutenant également l’étudiante dans ses démarches professionnelles. Actuellement en stage au laboratoire LCIS, Nouha, 23 ans, envisage par la suite une thèse. La visite du Synchrotron de Grenoble à l’agenda des Jeunes Ambassadeurs cette année lui a permis de préciser ses envies, le réseau professionnel du programme de favoriser d’éventuels contacts pour la suite.

Au terme de la cérémonie, Nouha, comme les finalistes, se sont vu remettre le diplôme de Jeune Ambassadeur. De retour dans leur pays d’origine, forts de ce réseau, ils seront des acteurs-clé pour faire valoir les atouts de la région et faciliter les partenariats internationaux.
 
Finalistes des Jeunes Ambassadeurs
 Les finalistes


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Emmanuelle Gatien

mise à jour le 14 septembre 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus